Sciences Po Paris et Schneider Electric rejoignent Impact 10x10x10

Sciences Po Paris et Schneider Electric rejoignent Impact 10x10x10

Sciences Po Paris et Schneider Electric rejoignent Impact 10x10x10

Dans le cadre de la campagne HeForShe, ONU Femmes a lancé en janvier dernier le 10X10X10 - un appel aux gouvernements, entreprises et universités - afin qu’ils mettent en place une égalité réelle entre les femmes et hommes. Le Comité ONU Femmes France se réjouit que Sciences Po Paris et Schneider Electric rejoignent cette initiative à la suite d'Accor.

 

Pourquoi cette initiative 10x10x10?

Lors du Forum de Davos en janvier dernier, ONU Femmes a lancé, dans le cadre de la campagne HeForShe, l'initiative 10x10x10. Ce mouvement pilote vise à engager 10 gouvernements, 10 entreprises et 10 universités en tant que puissants leviers pour l’égalité des sexes. Chacun identifiera, en fonction de son champ d’action, des approches concrètes et pertinentes pour remédier à l’inégalité des sexes. Cette approche se veut pragmatique, à la recherche d’un résultat efficace le plus rapidement possible. En effet aujourd’hui encore aucun pays dans le monde n’a réussi à mettre en place une égalité réelle entre les femmes et les hommes. Pour y parvenir, il est essentiel que toutes les composantes de la société s'impliquent de façon active et pratique sur ce sujet. C’est ce défi auquel tente de répondre cette nouvelle initiative d'ONU Femmes.

 

Aujourd'hui, rejoignent l'initiative 10x10x10 :

  • Les chefs d'états de Finlande, Indonésie, Islande, Japon, Malawi, Roumanie, Rwanda et Suède ;
  • Les entreprises : Barclays, McKinsey & Company,  Schneider Electric, Twitter et Vodafone Group Plc ;
  • Les universités de Georgetown, d’Oxford, de Sciences Po Paris,  de Stony Brook (dépendant de l’université de New York) et  de Sao Paulo.

Pour rappel : les premières entreprises et universités à s’être engagées dès fin avril sont les suivant(e)s :

 

  • Les entreprises AccorHotels, Koc Holding, Pricewaterhouse Coopers (PwC), Tupperware Brands et Unilever
  • Les universités de Hong Kong, de Leicester, de Nagoya, de Waterloo et de Witwatersrand.

Ce groupe de 10 gouvernements, 10 entreprises et 10 universités formera un réseau qui définira de nouvelles normes mondiales en matière d’égalité des sexes et de leur application pratique. Ces participants vont être de véritables précurseurs et instigateurs de changement en mettant en valeur les aspects positifs apportés par l’égalité des sexes dans leurs pays, entreprises et campus. Il s'agit donc d'un engagement concret, afin de faire avancer les droits humains en matière d’égalité et d’autonomisation des femmes.

onufemmes

Related Articles

Close