Orange Day Champions 2018

Orange Day Champions 2018

Orange Day Champions 2018

 © Lola Maraninchi

h

h

Pour la troisième année consécutive, le Comité ONU Femmes France a décidé de valoriser les acteurs et actrices de la société civile qui s’engagent dans la lutte contre les violences faites aux femmes et aux filles.

h

Dans le cadre de la campagne internationale Orange Day, qui se tient chaque année du 25 novembre au 10 décembre, nombreux·euses sont les acteurs et actrices à se mobiliser contre les violences et à avoir candidaté pour rejoindre les Orange Day Champions.

h

Ces Champions sont des collectivités, des entreprises et des établissements d'enseignement supérieur qui s’engagent pour l’élimination des violences faites aux femmes et aux filles en France comme à l’international.

h

h

Collectivités

h

La Mairie de Paris, la Préfecture de la Meuse, la Mairie du 19e, la Mairie du Mans et la Métropole européenne de Lille sont toutes les 5 les Orange Day Champions dans la catégorie des collectivités. Que ce soit à l’échelle d’un arrondissement, d’une ville, d’un département ou d’une métropole, toutes les collectivités peuvent s’engager concrètement et durablement dans la lutte contre les violences faites aux femmes.

h

Le département de la Meuse prévoit, durant les 16 jours de campagne, une large communication sur le dispositif des intervenants sociaux en commissariat et gendarmerie, ces derniers contribuant à la détection, à la prévention et à la prise en charge des femmes victimes de violences. A l’exemple de ce territoire, les collectivités sélectionnées s’appuient sur Orange Day pour mettre en lumière des dispositifs présents sur leur territoire. La portée de ces actions de communication – qui ont pour but de prévenir les violences – est d’autant plus importante que les collectivités sollicitent de multiples partenaires de terrain. A titre d’exemple, la Caisse d’allocation familiale à Verdun procédera à un affichage dans le hall du siège, avec une mise à disposition de plaquettes et la mise en évidence du 39 19 (numéro national d’écoute, d’information et d’orientation).

h

Cette campagne est aussi l’occasion pour les collectivités de se mobiliser en interne, comme la métropole européenne de Lille qui demande le fléchage d’un.e élue pour porter cette thématique dans chaque commune. Cette mesure à long terme et pérenne s’accompagne de projets novateurs pour l’année à venir, à l’image de la signature d’une convention spécifique avec les bailleurs sociaux pour reloger les femmes victimes de violences.

h

h

Entreprises

h

Les entreprises lauréates, que sont Carrefour, Franprix et Monoprix, sont investies depuis plusieurs années sur la thématique de la lutte contre les violences, via différentes actions, comme la sensibilisation de la clientèle, la communication, sensibilisation et formation interne du personnel aux violences. Carrefour a par exemple édité un guide de prévention « lutter en milieu professionnel contre les violences contre les femmes » pour tout le format Carrefour Market. A l’occasion de Orange Day 2018, Carrefour France prévoit d’étendre la diffusion du guide à l’échelle nationale au sein des hypermarchés, supermarchés, logistique et sièges.

h

Comme Carrefour, l’entreprise Franprix œuvre pour la protection et l’insertion sociale des victimes, en soutenant par exemple des associations de terrain. Tout au long de l’année 2018 les équipes RH ont échangé la directrice du CIDFF de Nanterre. L’objectif est d’accompagner au cas par cas des femmes suivies par le CIDFF. Les formes sont multiples : aide à faire un CV, entretien blanc pour reprendre confiance en soi, processus de recrutement pour travailler dans l’enseigne, etc. Actuellement des mesures sont mises en place en interne pour rapprocher de son domicile une jeune femme qui travaille chez Franprix et qui est suivie par le CIDFF.

h

h

Enseignement Supérieur

h

Grâce à l’engagement des associations étudiantes, du personnel enseignant et des directions des établissements, les Orange Day Champions 2018 comptent 13 établissements d'enseignement supérieur. Parmi eux, 8 établissements bretons, dont 6 rennais. Tous se réunissent et s’associent avec des actions ouvertes à tous les établissements, pour le personnel et les étudiant.e.s, à travers, par exemple, des semaines de lutte contre les violences auxquelles les associations étudiantes sont invitées à participer. Aux actions de communication s’ajoutent la formation des personnels, mais aussi des actions de protection des victimes. En 2016 une cellule d’accompagnement avait été créée dans trois établissements d'enseignement supérieur de Rennes. Une convention avec l’association SOS Victimes 35, permettant un soutien juridique et psychologique aux victimes de violences sexistes et sexuelles, est en préparation. Cette initiative ouvre la voie aux établissements voisins, comme l’INSA de Rennes qui monte une cellule similaire. Fédérer et agir ensemble pour une réelle protection des victimes, telle est la force de ce réseau rennais.

h

De nombreux établissements ont mis en place une mission égalité-diversité qui impulse les actions destinées à lutter et prévenir les situations de violences sexistes et sexuelles et à instaurer un climat d’égalité pour toutes et tous. C’est le travail qu’entreprend l’université de Tours, en prenant en compte l’identité de genre des étudiant.e.s, grâce à la mise en place de mesures leur permettant d’utiliser leur prénom d’usage dans la vie universitaire (suivi par la chargée de mission, réimpression carte étudiante, changement du nom dans les listes d’appel et adresse mail, suivi psychologique proposé par le service santé universitaire.

h

h

21 Orange Day Champions

h

Les engagements, actions et mesures mises en place en interne comme en externe par les collectivités, entreprises et universités, sont d’une part réaffirmés, mais aussi renforcés à l’occasion d’Orange Day. La campagne conduit les acteurs et actrices à s’engager davantage et durablement contre les violences faites aux femmes et aux filles, en renforçant et déployant leurs dispositifs actuels et en en créant de nouveaux

Entre actions ponctuelles, mises en place de mesures pérennes, et développement de projets pour l’année à venir, le Comité ONU Femmes France ne peut que saluer l’engagement des Orange Day Champions 2018.

h

Léa Guichard

h

Découvrez les lauréats 2018 !

h

h

Ville de Paris - Mairie du 19ème arrondissement de Paris - Ville du Mans - Préfecture de la Meuse - Métropole de Lille 

h

Carrefour - Monoprix - Franprix 

h

Université Le Havre Normandie - Université Bretagne Occidentale  - Université Bretagne Sud - Université Rennes 1 - Université Rennes 2 - Ecole Normale Supérieure de Rennes - Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Rennes - Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique de Rennes - Institut National des Sciences Appliquées de Rennes - Université de Tours - Université Bordeaux Montaigne - Université Côte d'Azur - Aix Marseille Université 

onufemmes

Close