Objectif de Développement Durable N° 15

Objectif de Développement Durable N° 15

Objectif de Développement Durable N° 15

Préserver et restaurer les écosystèmes terrestres

Protéger les écosystèmes terrestres

L’Objectif de Développement Durable N° 15 vise à préserver et restaurer les écosystèmes terrestres en veillant à les exploiter de façon durable, gérer durablement les forêts, lutter contre la désertification, enrayer et inverser le processus de dégradation des terres et mettre fin à l’appauvrissement de la biodiversité.

 

Femmes et ressources terrestres

Les forêts coupées à une vitesse fulgurante et la surexploitation des terres ont entraîné une dégradation et une désertification des terres, pour certaines déjà asséchées par le dérèglement climatique. Les ressources garantissant le bien-être de toutes et tous risquent de ne plus être disponibles et les femmes pourraient être les premières affectées, car souvent chargées de pallier les pénuries alimentaires. Ayant peu accès à la propriété, les femmes ne peuvent généralement pas prendre de décisions sur le mode d’utilisation des terres.

 

En effet, les femmes produisent plus de la moitié des denrées alimentaires cultivées dans le monde et représentent environ 43% de la main d’œuvre agricole dans les pays du Sud, alors qu’elles ont encore peu accès aux parcelles de terre, aux semences, aux crédits ou aux technologies. Leurs connaissances traditionnelles impliquent qu’elles soient chargées de récolter les ressources comme le bois et les herbes médicinales, mais l’aspect intrinsèquement durable de ces connaissances n’est pas un motif pour la prise en compte des femmes dans les processus de décision concernant les écosystèmes durables.

 

En France, seules 27% des exploitations agricoles sont dirigées par des femmes, et il s’agit d’exploitations généralement plus petites que celles dirigées par les hommes. Si ce chiffre a progressé depuis 1970, où les femmes étaient à la tête de seulement 8% des exploitations, c’est en partie dû à la création du statut de « collaborateur agricole » en 1999, qui a permis de rendre visible le rôle très important des conjointes de chefs d’exploitation.

 

L’engagement d’ONU Femmes

ONU Femmes défend l’inclusion des femmes, en particulier autochtones, dans les processus de décision, pour l’utilisation durable des écosystèmes et la prise en compte de leurs savoirs traditionnels.

onufemmes

Related Articles

Close