Excision, les défis de l’abandon

Excision, les défis de l’abandon

Excision, les défis de l’abandon

Pratiquée dans 29 pays d’Afrique et du Moyen-Orient et dans une moindre mesure dans certaines communautés d’Asie, d’Amérique du sud et de la diaspora des pays industrialisés, l’excision ne présente aucun avantage pour la santé et constitue une violation des droits des femmes.

 

Dans le monde, 125 millions de femmes seraient excisées et 30 millions de filles de moins de 15 ans pourraient être soumises à cette pratique dans les 30 prochaines années (UNICEF, 2013). On estime que 53 000 femmes résidant en France seraient excisées (INED/Paris 1 Panthéon-Sorbonne, 2004).

 

La mobilisation Excision, parlons-en ! organise aujourd’hui même, à Paris, un important colloque réunissant les principaux acteurs engagés en faveur de l’abandon de l’excision. Lancé en février 2013, Excision, parlons-en ! est un rassemblement inédit d’actrices et d’acteurs de la société civile francophones (associations, ONG, institutions nationales et internationales, auteur-e-s, journalistes…) souhaitant mutualiser leurs efforts et leurs ressources pour intensifier la mobilisation en faveur de l’abandon de l’excision/ MSF  (Mutilations sexuelles féminines) tant à l’international qu’en France.

 

La mobilisation Excision, parlons-en ! vise à accroître l’expertise des acteurs engagés en faveur de l’abandon des MSF, notamment en mettant à leur disposition des outils d’analyse et de plaidoyer, des expertises, des témoignages et reportages de méthodes mises en œuvre et avérées efficientes à travers le monde. Les animatrices et animateurs du projet prônent une approche positive dans l’analyse du phénomène mettant en lumière les avancées, les résultats, les méthodes et les programmes mis en œuvre tant au plan national, européen, qu’international.

simplonprod

Related Articles

Close