15ème anniversaire de la résolution 1325 : Femmes, paix et sécurité

15ème anniversaire de la résolution 1325 : Femmes, paix et sécurité

15ème anniversaire de la résolution 1325 : Femmes, paix et sécurité

Il y a quinze ans, le 31 octobre 2000, le Conseil de sécurité des Nations Unies adoptait la résolution 1325. Cette résolution s’attache à l’impact différentié des conflits armés sur les femmes, à leur exclusion des processus de prévention, de résolution des conflits, de maintien et de consolidation de la paix, ainsi qu’aux liens inextricables entre l’égalité des sexes et la paix et la sécurité à l’échelle internationale.

 

Des conflits en augmentation et leurs conséquences sur les femmes

Depuis l’adoption de la résolution 1325, l’insécurité et les conflits se sont accrus dans toutes les régions du monde et, ces dernières années, le phénomène s’est transformé et pose des difficultés croissantes. Les cycles de fragilité et d’insécurité perdurent dans certaines régions, exacerbés dans certains cas par les catastrophes naturelles et les crises humanitaires.

 

Le nombre de réfugiées, réfugiés et de personnes déplacées dans leur propre pays est plus élevé que jamais auparavant dans toute l’histoire des Nations Unies : fin 2014, le nombre de victimes de déplacements forcés est passé à 59,5 millions — l’un des chiffres les plus élevés jamais enregistrés. Beaucoup de ces personnes seront déplacées pendant 17 ans — durée moyenne actuelle des déplacements.

 

À cela s’ajoute l’émergence de nouvelles menaces, parmi lesquelles la plus grave est l’intensification des actes d’extrémisme et de terrorisme violents. Avec pour toile de fond les contextes de conflits et d’États fragiles, les droits des femmes et des filles s’en trouvent directement affectés, depuis les mariages forcés et les crimes sexuels et sexistes systématiques jusqu’aux restrictions en matière d’éducation, d’accès aux soins de santé et de participation à la vie publique.

 

Cette intensification de la violence représente peut-être l’une des plus grandes menaces de notre époque pour la paix et la sécurité dans le monde. Elle touche les femmes et les filles de manière à la fois unique et disproportionnée.

 

Les femmes, un atout pour la paix

Aujourd’hui, plus que jamais, il est urgent que la communauté mondiale recherche des solutions efficaces aux crises actuelles et qu’elle les mette en œuvre. Ces 15 dernières années ont toutefois clairement démontré que les femmes constituent une ressource essentielle pour la promotion de la paix et de la stabilité.

 

Les résultats des recherches mis en évidence dans l’étude « Preventing Conflict, Transforming Justice, and Securing the Peace: A Global Study on Implementation of Security Council resolution 1325 », indiquent que la participation et l’inclusion des femmes améliorent l’efficacité de l’assistance humanitaire, renforcent les initiatives visant à protéger les forces de maintien de la paix, contribuent à la conclusion et à la mise en œuvre de négociations d’une paix durable et accélèrent la reprise économique.

 

L’expérience des missions de maintien de la paix des Nations Unies démontre que la présence de femmes militaires est essentielle pour gagner la confiance des communautés et coordonner les opérations de maintien de la paix et ainsi mieux répondre aux besoins des communautés en matière de protection.

 

L’étude met en évidence que les négociations de paix influencées par les femmes ont beaucoup plus de chances de déboucher sur un accord durable. De plus en plus d’éléments démontrent que les femmes sont les mieux placées pour reconnaître les signes avant-coureurs d’une radicalisation dans leurs familles et communautés et pour prendre des mesures visant à l’éviter.

 

Pourtant, la participation et le leadership des femmes continuent d’être perçus comme une mesure optionnelle ou ad hoc et d’être entravés par le manque d’engagements financiers, de volonté politique et les obstacles institutionnels.

 

La commémoration de l’anniversaire de la résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations Unies offre à la communauté internationale une occasion historique de mettre l’accent sur la question des femmes, de la paix et de la sécurité, de s’assurer que la rhétorique autour de la résolution 1325 correspond à la réalité sur le terrain et que la participation des femmes est systématiquement promue et mise en œuvre, constituant un outil à part entière de développement de sociétés pacifiques et inclusives.

 

 

 

Pour en savoir plus

onufemmes

Related Articles

Close